Prix Maratier-Kikoïne pour la Fondation Pro-MAHJ

Prix Maratier-Kikoïne pour la Fondation Pro-MAHJ

Des grands torses d’hommes, colorés, de toutes les couleurs. Tranquilles, très tranquilles, et en même temps bruyants par la couleur, l’éclat des couleurs. Présents, attirants. Un homme est là. En mouvement, bien qu’immobile. Sa présence, son corps. Comment un corps vous attrape, vous prend. Couleur et couleur et couleur. Une sensualité éclatante, solaire, sidérante.
Est-ce qu’on pense tout de suite que ces torses sont sans tête, décapités ? On le voit, on l’a vu, on le sait. On n’y pense pas vraiment, il y a un calme…